La Tech et le Design savent aussi être goodgoods

Lunettes De Soleil Éco-Responsables

Lunettes De Soleil Éco-Responsables

  

Bois, algues, bambou, denim. Ce n’est ni la carte d’un nouveau it-spot vegan ni un couplet de Nino Ferrer. C’est le futur de tes lunettes de soleil.   

Je vends des robes 
De toutes les qualités en laine, en soie, en fibres de coton, en fil ou en nylon 
Avec toutes sortes de noms  
De toutes espèces, qui me font tourner en bourrique
 

Nino Ferrer  - Je vends des robes 

Je sais ce que tu vas dire : la saison est passée. Ton quota d’instagramabilité plaisancière a été dépensé à grands renforts de #skyporn sunset selfies, et l’intérêt d’exhiber tes verres fumés sur les rooftops diminue avec le raccourcissement des jours. Ce à quoi je réponds : 

QUE NENNI

Expliquons plutôt. 
Les modes passent, le Style est intemporel* : rien n’est plus distingué que d’imposer le tient hors des sentiers (re)battus des tendances.

 

 

Des lunettes de soleil, il t’en faut toute l’année. 

Pour cacher tes cernes au brunch du dimanche, quand belle-maman remet affectueusement sa tournée d’Alka-Selzer.
Pour booster en énergie solaire tes joues d’hiver déconfites sur les terrasses prises d’assaut à 12h en décembre. 
Pour descendre en schuss mais avec grâce la piste qui mène au plus huppé des solariums de Gstaad.  

Des lunettes de soleil, il t’en faut pour la vie.

Ton visage est unique, merci la génétique. Tu conçois donc facilement qu’une paire générique à 5 € chez Primix ne te mette en valeur qu’approximativement, puisqu’adaptée à une informe majorité qui la portera sur la serviette d’à coté. Niveau Style, tu peux faire mieux. 
La/ou les quelques bonne(s) paire(s) sont la quête de ton existence. Quand tu la trouves, tu chéris cette perle rare qui épousera ta face délicate pour la prochaine décennie. J’ai moi même poussé le vice de la réparation de la-dite paire jusqu’à la lie : remplacement de vis comme une prothèse de hanches, nouveaux verres, polissage des branches rayées... J’ai déclaré forfait après 8 ans, le jour où elles devenaient asymétriques. Je n’ai pas retrouvé d’équivalent.    

Je vends des robes 
À des femmes jolies, petites et blondes 
Ou grandes et distinguées 
Ou rousses et mal élevées 
Ou grosses et décoiffées
De toutes espèces, qui me font tourner en bourrique

Nino Ferrer  - Je vends des robes 

Des lunettes, il t’en faut encore. 

Parce que comme toutes les belles choses dont tu rêves, à la vue d'une beauté binoculée, l’excitation de l'achat est imprévisible et n'attend pas. Tu la croiseras en novembre, en février, au détour d’un vide grenier, sur un feed Instagram, sur la map des écoshops, te lancinant ce refrain : soi-mien(ne), je meurs de toi… Jusqu’à ton absolution par l’achat. Une paire nommée DÉSIR. 
C’est là que ta conscience intervient, car ce plaisir instantané se prolongera des années s’il est réfléchit :

... Acheter une paire hors saison, c’est refuser l'achat impulsif déterminé par les floods publicitaires précédents les mois de soleil. Ça évite de laisser les algorithmes choisir à ta place ce qui convient à ta tête, et au passage d’avoir la même que ton prochain.
... C’est une paire à laquelle tu promets un amour non conditionné par une récompense de rentabilité sur les réseaux sociaux (triste et véridique). Tu vas durablement la kiffer, la retrouver avec joie 6 mois plus tard, et vous n’en brillerez que mieux par cette authenticité.
... Enfin, une paire qui répond aux critères du Développement Durable : social, économique et environemental, saura te rendre fier de Gstaad à Formentera. L’authenticité, c’est le nouveau luxe.  

 

Nos recommandations (ta fiche Bristol) suivies des #goodgoods maisons qui habillent les yeux : 

 

Notre goodgoods sélection est ci-dessous.
Contrairement à leur Instagramabilité, les marques ecofriendly ne connaissent pas la fin de l'été. D
’ici peu anyway, le réchauffement climatique nous fera fêter Noël en juillet. 

 

SECONDE MAIN

Pour Vos Beaux Yeux - Sélection Vintage, deux boutiques à Nice et Paris

La Mère Lunettes - Bordeaux Verres 100% français, monture chinées en Europe

 

 

Vieille Branche - Deux boutiques à Bordeaux et Pessac

 

 

 Dingue De Lunettes - Vintage et verres français

   

 

 
Optique Durable - Lunettes chinée vintages jamais portées, réparation garantie deux ans, reconditionnement de matériaux. Verres neufs français.
 
Mais aussi ! Les vides greniers, les puces, les brocantes : dénichez une monture sexy négociée à peu de frais, et faites monter des verres sur-mesure par votre opticien de quartier (dont c'est le métier avant d'être un commerçant).

 

  

LE NEUF & LES BIO-MATÉRIAUX

 

In'Bo - Montures en Bambou 100% biodégradables, fabriquées en France. Entreprise répondant aux trois axes du Développement Durable : social, économique et environnemental

 

Waiting for the sun - Solaires en Bois2, néo-matière 100% biodégradable, dépouvue de plastique donc de pétrole, et de perturbateurs endocriniens

 

Strange Froots - Vinyle, bois et métal. Bois français, fins de stocks de bois non utilisés

 

 

 
 
Folc - Designées à Barcelone et fabriquées en Italie avec des matériaux de proximité, verres allemands Carl Zeiss

 

 
Neubau Eyewear - Pays Bas, Bioacétate de cellulose, verres certifiés UE

 

 

 
Hemp
 - Monture en chanvre fabriquées au Pays Bas, verres certifiés UE
 

 

Gobi - Pays Bas, Bioacétate de cellulose, verres d’origine UE 

 

 

Mosevic - Montures en denim recyclé, verres Carl Zeiss polarisés. Ensemble fabriqué en Grande Bretagne
Friendly Frenchy - Fabriquées dans les Landes en coquillages recyclés. Verres français, 10 euros versés à Surfrider Foundation à chaque achat d’un modèle Frenchy Friendly x Surfrider Foundation

Toutes les marques présentées ont des revendeurs français, les points de vente sont détaillés sur leurs sites. Les commandes par internet sont expédiées depuis la France ou des pays de proximité (Pays-Bas, Allemagne, Italie, Espagne).
Tous les visuels sont la propriété respective des marques.

Si j'aurais pu, j'aurais aimé 
Vivre à la campagne, vivre à la campagne  
Si j'aurais pu, j'aurais aimé 
Vivre à la campagne toute l'année

Nino Ferrer - Je vends des robes 

* Yves Saint Laurent