Ethical SPORTSWEAR - Les Hyperactifs sont-ils Solubles dans le Marketing ?

Ethical SPORTSWEAR - Les Hyperactifs sont-ils Solubles dans le Marketing ?
Hoodie et legging - Alternative Apparel 

Ethical Sporstwear - Billet Énergique : Les Hyperactifs sont-ils Solubles dans le Marketing ?

20h15, porte claquée, grosse journée. Je jette mes clefs sur la table basse après avoir jeté mon vélo dans la cour, celui pour lequel j’ai jeté mon dévolu sur un sac à dos à Noël
12 heures vissée sur une chaise, 376 pensées par minute, un seul cerveau servant de tamis pour extraire la substantifique moelle des feeds futiles et des articles scientifiques, en prenant soin de ne pas mélanger les deux. 


L’hyperactivité confère à qui la côtoie cette particularité de vivre en double : quand je me couche tu dors déjà, quand je me lève tu dors encore. En hiver, je passe donc de la nuit à la nuit, seuls les gongs bourdonnants du clocher voisin me rendent compte de l’heure qui défile. La plupart du temps cette énergie est dissoute dans l’action : elle rend hyperproductif. 
Certains soirs, mon corps bat trop vite pour mes neurones endoloris. Comme aujourd’hui, un amas d’idées résonne dans ma boîte crânienne, cacophonie mi-existentielle mi-matérialiste, comme des voix d’enfants qui jouent avec l’écho:

Saurai-je définir mon éthique professionnelle ? - Vais-je résister ou me saigner pour ces stilettos Mac Cartney ? - À quel point Instagram manipule les consciences collectives ? - Qu’est-ce-qu’on mange ce soir ?

Je m’affale sur mon lit. 30 secondes. Je bouillonne. 

20h30 Je ne réponds plus de rien. J’ai envie d’un bain mais peur de tourner en rond, j’ai envie d’un dîner mais la flemme de cuisiner, et la flemme encore plus d’avoir à me changer n’envisageant pas - ça va de soi - garder les mêmes fringues pour la soirée.

Ré-ouvrir mon Mac...? Très mauvaise idée. 

Céramicool pro collant femme - Odlo

Sur la commode repose depuis 24 heures une carte Bromance PanameNouvelle hit place pour yogista (fashion yogi, j’espère que tu suis) parigote, mi-fit mi-chill : 100 % fait pour moi. Pas tant pour mes prouesses en stretching que pour le kiffe non dissimulé de faire partie d’un crew le temps d’un cours de fitness : squad des fessiers bombés dans un legging en acrylique dernier cri, goulument relayé dans l’instant sur Insta. Car oui, ici le bas blesse, consommer moins et mieux ne veut pas dire faire taire ses relents de Beyoncé (marche aussi avec Conor McGregor, le mâle est bien concerné par ces futilités). De l'art d'insuffler l'envie de faire des squats uniquement pour porter un vêtement dédié…
La conscience collective a encore frappé et n’est autre que la somme de nos individualités monogrammées comme un imprimé Vuitton, devant une bonne campagne de pub.

Ce soir pourtant, la fin justifie les moyens, en l’occurence moins celle d’avoir des adducteurs en aciers que liquider mon overdose de points de vie à 20h35 : Super Mario en legging a gobé une étoile qui clignote*. 
Alors voilà Bromance, j’arrive. Puisque tes services hyperactif-proof sont disponibles jusqu’à 22 heures et que tu sembles déjà être l’intime de mon cerveau mainstream, je saute dans mon yogapants fétiche Yoga Democracy et je te fais une démo. 

 Merino Performance Joggers- Seagale 


Et je vous remercie, toi, les marketeux et les big datas, de m’avoir si bien cernée. Comme je remercie Yoga Democracy de m’offrir, bien qu’à coups de réclame, la possibilité de revêtir un legging composé à 95 % de polyester recyclé et de nylon rescapé des océans. Je ne vous aurais pas connu sans le vilain monde des social medias.

Après quelques échauffements, mes pensées en vrac s’organisent. Je respire à plein poumons l’air d'une nuit claire d'hiver, détendue malgré mes quadriceps qui crissent, un air de satisfaction non dissimulé devant mon pantalon bariolé #madeinusa. 

Puisqu’on est peu de choses, autant s’appliquer et dissoudre sa rage de vivre à bien faire. Je veux bien donner mon argent et mon énergie à un marketing propre et des marques consciencieuses. Je concède à la mode sa quantité nécessaire de superflu : pub, réseaux sociaux, idéal-de-corps-huilés-en-lotus-sur-un-coucher-de-soleil, si elle m’éduque aussi à faire la part des choses, me permet de donner du sens à l’achatDe l’ordre du divertissement et non du sacré.


Yoga pants - Yoga Democracy


22H05 
Les idées s’alignent : 
- Mon éthique professionnelle va s’acharner à informer ta conscience individuelle 
- J’ai craqué pour un yogapants qui contracte mes quadri pour détendre mon cerveau
- Super Mario ne peut pas courir en stilettos… Stella attendra
Je ne sais toujours pas ce qu’on mange ce soir. 

Les marques égrennées dans ce billet & tous les produits présentés ont un impact environnemental conscient et raisonné, et une responsabilité sociale de l'ensemble des employés de leur chaîne de production, certifiée par l'Organisation Internationale du Travail. 

Fitness Mat -Everlast

 

Sweat Capuche THYME - Picture Organic

 

Bodyfit Winter Zone Legging - Icebreaker

 

Randygoat Thights - Nau

Cross Beta Tank Top - Patagonia 

 * Pardon d'avance pour cette blague de millénial, au reste du monde qui ne peut pas la comprendre