Vegan Ⓥ Shoes : La Sélection Femme

Vegan Ⓥ Shoes : La Sélection Femme
Crédits Photo d'introduction @itsmargotrousseau

Vegan Shoes : La Sélection Femme   

Des belles plantes à tes pieds. Notre goodgoods sélection est en fin de billet.

Mettons les pieds dans le plat (avant que j’arrête les blagues) : mon ultime faiblesse en matière de garde-robe est d’une banalité affligeante. Deux prénoms n’étant pas assez, voilà un sobriquet suranné qui colle à ma peau de dinde végé : je suis une Marie-chaussures. J’en ai probablement 50 paires, neuves, récupérées, ou d’occasion, glanées aux trop nombreux hasards de la vie où mon nez en l’air rencontre fortuitement la vitrine d’un shop vintage / un post Miista sur Insta / un des 3 onglets ouverts sur un site dédié aux souliers. 

Velvet Boots SYDNEY BROWN

 

C’est mal, je sais. J’ai pourtant peur que ça ne me passe jamais. Et la lutte est rude. Car si Manolo excelle sans conteste, ses disciples se défendent bien. Il y a toujours une raison de s’ébahir devant une paire de derbies au noeud flatteur ou des boots vernies fuselées.

Qu’on me jette la première Crocs si cette prose ne séduit que moi… Et c’est tout le problème : mon coeur ébahi fait souffrir mon cerveau, car la problématique écologique en matière de chaussures est complexe.
Coupons court aux élans poétiques pour faire un point sur l’industrie des chaussures en cuir

 

Dans les faits, elle s’oppose à tout ce qu’on prêche :

CONCERNANT L’ÉCOLOGIE 

Zeppelin Photographie  

  • 90% du cuir industriel est tanné au chrome hexavalent, un corrosif, cancérigène, allergène et perturbateur endocrinien. Il donne au cuir sa légèreté et souplesse du cuir, d’où son emploi massif, puis il est rejeté dans les eaux d’usage. Il est présent dans 30% des chaussures en cuir achetées en France et difficilement quantifiable. 
  • Par ailleurs, la législation en vigueur sur les taux de chrome autorisés n’est pas appliquée en dehors de l’Europe. Comme il n’y a pas encore de blockchain dans les shoes, on ne sait littéralement pas dans quoi on met les pieds.
  • 75% des cuirs composant les chaussures européennes sont issus de l’industrie asiatique. Au paroxysme de l’horreur, Hazaribagh Thana (ACCROCHE TES GUTS), immense ville-poubelle du Bangladesh, où l’espérance de vie moyenne n’atteint pas les 50 ans, où 90% des habitants sont atteints de maladie professionnelle, dont parmi eux de multiples enfants exploités. Ça n’est pas le énième pathétique roman pour te faire larmoyer derrière ton écran. C’est leur réalité, c’est aussi ton monde.
  • La pollution atmosphérique et de l’eau par les solvants atteint là bas des records mondiaux.
  • La pollution, c’est aussi celle liée au transport qui fait venir les peaux du pays d’abattage au pays de tannage et du pays de conception au pays de vente, conférant à ta paire neuve des milliers de kilomètres au compteur. 

Zeppelin Photographie 

CONCERNANT LA CAUSE ANIMALE

Quel que soit le positionnement de chacun sur le respect animal, rien n’est reluisant : 

  • Le cuir est le plus lucratif des sous-produits de l’élevage industriel, permettant de réinjecter une partie de ses profits dans ce même système, et donc d’accroître la consommation de viande. Excellence d’un cercle vicieux maîtriser pour consommer.
  • La majeure partie de la production de peaux destinée à l’industrie de la Mode est d’origine asiatique, où la réglementation concernant le respect de l’animal n’existe pas (encore).
  • La mention d’origine animale du cuir utilisé pour les chaussures, les gants, les portes-clefs (tout ce qui ne concerne pas la bagagerie ou les meubles) n’est pas obligatoire. On ne sait donc pas si c’est un animal rare (crocodile, serpent, autruche, galuchat), du chien, ou du chat. Tu l’as compris, t’as beau être végé, c’est un peu toi le dindon de la farce. 

Zeppelin Photographie 

Trèves de stats dépressives, quid des chaussures en matières alternatives ? Renaud a établit la liste des composants à même de remplacer le cuir dans les chaussures. Ayant l’expérience de deux paires Bahatika et Nae, je suis à même de faire un petit feedback. 

Boots COLLECTION AND CO

Est ce que c’est beau ? 

Yes mama, l’offre est aujourd’hui multiple et tout aussi variée que pour les paires conventionnelles. On vous laisse piocher dans la sélection et celles à venir entre les escarpins, les boots, les slippers, les derbies… Enfer et tentations. 

Est-ce que ça dure ? 
 

Tout dépend de la matière et du soin qu’on en prend. Je ne suis pas exemplaire en entretien, plutôt pour des shoes tout-terrain, donc deux/trois ans est une bonne base. Cela étant dit, soyons clairs : rien n’égale pour l’instant la longévité d’une paire en cuir bien façonnée il y a même 10 ans tant qu’on en prend soin  

En quoi c'est fait ? 

Oh toi, t’as séché les cours ! Le Bristol du Dr Renaud t’attend par ici. 

Marie-chaussures tu es… Alors comment bien les acheter ? #Bristol time

  1. Faire le point sur ses souliers : combien j’en ai ? Lesquels je mets ? Lesquelles je répare ? Lesquels je vire ? Bien.
  2. Ensuite fouiner. Sélectionner, notifier, capitaliser les idées dans un compte à épingles Pinterest, Pocket, et laisser mariner l’idée dans les limbes de son cerveau jusqu’à ce que, 10 jours plus tard, le tri naturel se fasse et reste seule en mémoire la-dite paire de son (vrai choix), celle que le coeur aura pris soin de se remémorer. Bon.
  3. S’interroger, rapidement, sur les composants et la provenance via les descriptifs web, les étiquettes, ou en pokant sympathiquement (sus aux militants rageux) les marques sur les réseaux pour avoir des infos sur la conception, en demandant des conseils d’entretien pour les faire durer. Same old song : plus on passe du temps et de l’amour dans le choix, plus on y tiendra. Et moins on ressentira le besoin de se jeter sur la première pub Asos.
  4. En cas de crush pour une paire made-in-terre-inconnue, aller fureter sur les sites de chaussures vegan ou la seconde-main pour dénicher un équivalent, souvent plus original car produit en moindres exemplaires.
  5. Si tu es perdu dans le Style ou à la recherche d’une marque goodgoods & swag… Écris-nous, on est là pour ça. 

Voilà, on a bonne mine avec nos grandes résolutions et nos aspirations stylistiques. La contradiction se conjugue au féminin, c’est pour ça qu’on a crée les compromis. Les chaussures vegan sont un joli exemple… Ouais même un peu trop joli !  

La goodgoods sélection commence ici avec les boots

Dandy Boots BEYOND SKIN

Matilda BOURGEOIS BOHÈME

Velvet Boots SYDNEY BROWN

Blondie Ankle boots BHAVA STUDIO

 

Sun Dust BY BLANCH 

MATT & NAT

Boots lacées BAHATIKA 

 

Les derbies, babies, slippers et leurs petites soeurs sont à retrouver prochainement dans L'HABIT ! 

 

RÉFÉRENCES

1) Rapport Tanningand Leather Finishing 
2) Le chrome - La santé publique 
3) Législation sur l'étiquettage des chaussures 
4) Rapport PETA sur l'exploitation animale 
5) Zeppelin Photographie  
6) Antigone XXI  

Articles similaires