Des vêtements responsables, habillent le langage corporel de styles bavards

PICTURE ORGANIC - État de l’art du snowboarder, du Style & de la dignité de ce sport

PICTURE ORGANIC - État de l’art du snowboarder, du Style & de la dignité de ce sport
Crédits @PICTUREORGANIC - Thomas Feurstein


WE de break hivernal. 
Slalom entre les semaines de vacances scolaires pour quelques jours d’échappatoire à la montagne, loin des problématiques de la pollution parisienne. 

Sur le papier : un moment de détente entre potes autour de fromages fondus, dans un 2 pièces pour 8 à quelques pas des premières remontées. 
En pratique 
: la détente elle aussi slalome entre les considérations matérielles et superficielles d’un être concerné par son Style, comprendre : tout le monde sur les pistes. 

Crédits @PICTUREORGANIC


Du couloir de débutant à la rampe de freestyle, les sports d’hiver sont un défilé d’objets colorés aux codes vestimentaires stricts.
Ainsi, vous êtes : 
- Le oldfashioned
revendiquant la combi 80’s, patchée aux coudes & aux genoux comme autant de trophées pour faits de glisse. Skis triangulaires rebiqués. On dit pas vintage, on dit authentiques
- La tête brûlée
en costume de cerf qui descend bourrine la piste en ligne droite, coupant la neige sous la board des autres, bénéficiant d’une visibilité maximale… en tout anonymat #smartbastard
- Le prof ESF
, une combi impeccable, bronzage Maldives et blondeur insolente qui crient « Saisonnier : toujours stylé, toujours hâlé »
- La muse
en assortiment bi-goût fluorescent : fushia en haut/orange en bas. Casque x masque x fixations raccords

Au milieu, il y a moi. Dont les mouvements sont hésitants, descendant tout terrain avec un Style… Aléatoire. 
Trouver une tenue confort qui ait de la gueule et dont la qualité passe les années (10 ans étant une moyenne raisonnable) est un gros challenge

La question de l’éco-responsabilité s’ajoute au problème, dès l’étape de la valise. 

Crédits @PICTUREORGANIC
 

Elle commence par dépoussièrer les reliques usables et troquer chez des potes les pièces manquantes : @laura Tu peux me prêter ton masque 
@thib Backpack 9L, please ? Ces emprunts sont d’autant plus justifiés qu’on ne s’en sert que quelques jours par an, mais ils garantissant donc une allure composite approximative.
Je déclarais donc forfait avant la lutte, priant pour que personne ne me reconnaisse dans un apparat bigarré, dodelinant au saut de la télécabine. Comme l’avait justement remarqué mon frère :

Cherche pas Victoire, le ski est le seul environnement où ne peux pas feindre d’être autre chose que toi-même. 

Cimer la famille, bel esprit de corpo. Il ne m’en fallait pas moins pour te faire mentir. C’est justement au cours d’une chute manifeste que je tombais littéralement sur un sigle recyclage tatoué sur le postérieur appréciable d’un rider anglo-saxon. Ma dignité restée accrochée au remonte-pente, je rampais élégamment avant qu’il ne s’élance dans la piste pour lire la marque concernée. 

Crédits @PICTUREORGANIC 


Transcendée par l’instant : je découvrais une l'outdoor green et looké, je voulais donc en avoir le cœur net et MAINTENANT, la googler sur le champ, faisant fi du monde qui observe mon état larvaire, horizontalisée au milieu de la piste.

Cette histoire est véridique : c’est ainsi que j’ai connu PICTURE ORGANIC, une marque française qui produit des vêtements de sports engagés dans la filière du textile responsable depuis 2008. 

Plus sérieusement #Bristol time :

 

- De la conception à la fin de vie, la marque tient compte de la recyclabilité et de l’impact carbone de l’ensemble de la chaîne de production. Les pièces sont à la pointe de la technicité, utilisant un tissu biocéramique qui capte et restitue l'énergie émise par le corps. Les traitements déperlants sont garantis sans PFC*, remplacés par le Teflon EcoElite™
- 95% des articles en coton sont certifiés GOTS ou Organic Coton Standart, produits par une entreprise familiale en Turquie, le reste est issu de manufactures indiennes travaillant du coton recyclé.  

 

Crédits @PICTUREORGANIC 


- Les chutes de tissu sont réutilisées en doublures multicolores patchées, ce qui les rend uniques. Tous les produits techniques sont composés d'au moins 50% de polyester recyclé issu de bouteilles plastiques, selon des procédés non toxiques, garantis par des certifications Greenplus Taiwan & Bluesign Approved Fabric
- Les cofondateurs rendent régulièrement visite aux sites producteurs et membres actifs de la Fair Wear Foundation, assurant la progression sociale et la considération humaine de leurs employés.

Crédits @PICTUREORGANIC 

- La marque vient de remporter un Gold Award ISPO* avec l’Iceland ProKnit Jacket, tricotée avec 100% de polyester recyclé certifié Greenplus & Bluesign Approved Fabric. Elle est partenaire du WWF avec lequel ils ont crée une collection spéciale en soutien au programme Arctique, dont ils équipent aussi les expéditeurs. 
- Les produits sont testés afin de garantir leur innocuité et leur résistance dans le temps. Le site fourni des conseils d’entretien et leur SAV multi-sites dans le monde offre la possibilité de réparer gratuitement les accrocs plutôt que de re-consommer.

Crédits @PICTUREORGANIC - Iceland ProKnit Jacket
 

Voilà comment un gadin dans la poudreuse et un fessier anglo-saxon ont résolu mon dilemme esthético-technique, moi qui ne voyais pas l’intérêt d’être à jour sur les accessoires permettant au rider du dimanche (que je suis) d’avoir les fesses au chaud après ses prouesses hors-pistes sur boulevards damés. 
Merci PICTURE ORGANIC, j’ai investi avec bonheur dans de la cohérence dans le look et l'achat. Une marque qui respecte l’environnement et est équitable avec ses fabricants. Je compte le garder au moins 10 ans (avec ou sans patch, ne vous en déplaise). Je pose ce billet comme une pierre à témoin. 
Leur design est d’une simplicité efficace, fraîche et colorée, les coupes sont justes et rendent le mouvement fluide, conférant une ligne de compét’ à celui qui les portent.

Certes, pas d’illusion possible une fois vissée sur une planche : le Style est dans la glisse avant d’être dans la sape. Qu’importe la classe, je ride en légèreté avec les ailes de la bonne conscience.  

Crédits @PICTUREORGANIC 


* perfluorocarbures
** le plus grand salon professionnel du monde dans l’industrie outdoor/glisse récompensant les produits les plus innovants et écologiques. 

SOURCES

PICTURE ORGANIC
LABELETHIC 
LE POINT - ITW