Des vêtements responsables, habillent le langage corporel de styles bavards

MAILLOTS DE BAIN : Mer & Terre, le Plastique est Circulaire

MAILLOTS DE BAIN : Mer & Terre, le Plastique est Circulaire

MAILLOTS DE BAIN

Copier la Mer pour la Terre - intégrer le vêtement dans les écosystèmes

Crédits photo @AURIALONDON

Le maillot est un paradoxe vestimentaire. Il a la double tâche de :
1) Révéler notre corps au jour
2) Veiller à bien cacher l’intime
Collé comme la fine pellicule entre notre épiderme et celui de notre prochain, morphsuit emprunté aux poissons.
À l’opposé de « sous-vêtement », il pourrait s’appeler « sur la peau ».

Le costume de bain est requis au XIXe siècle pour des raisons d’hygiène, mais c’est la conquête sous-marine qui pousse l’Homme ingénieux à élaborer une enveloppe qui l’épouse, en 1932. Invention nécessaire garantissant son plein épanouissement en milieu aquatique durant les congés payés.

Note aux trollers des comment boxes : certes, à quelques années près pour les congés payés (1936). Mais la Mode a toujours un temps d’avance sur son époque.

Invention disais-je? Pas tout à fait. Biomimétisme* plutôt, un gentil mot curieux qui va se charger de facturer notre manque de modestie. Il signifie à peu près tout copier, car l’Homme qui rencontre un problème métaphysique – au hasard : cacher avec ergonomie ses parties intimes en terrain hostile - trouve réponse dans la Nature. Cette science** désigne un processus d’innovation qui s'inspire des formes, des matières, des propriétés et fonctions du vivant à l’échelle micro ou macroscopique. Elle considère que la Nature est le seul ingénieur capable de créer des cycles de production sans consommer d’énergies fossiles, ni produire de déchets. Les contraintes sont source de créativité, et comme le Sempervivum elle s’adapte à son environnement.
Ce procédé est à la fois technique et philosophique, il veut s’établir en complémentarité avec l’Environnement et générer une coopération entre les êtres vivants.

Revenons-en aux maillots.

Second paradoxe, car si :
1) La technologie nous permet d’approcher l’enveloppe morphologique du poisson
2) Attention scoop: le polyester n’est pas dans la Nature

Les quelques années que j’ai passé à polir les bancs de la fac avec mon postérieur me permettent d’affirmer que, quitte à plagier, autant y aller à fond (et pardon à ma famille).
Aussi je souhaiterai militer pour que ce qu’on emprunte à la Terre lui revienne de droit et puisse rentrer dans une circularité vertueuse.

De la coupe à la matière : création / destruction de vêtements organiques évolutifs technologiquement boostés par la Nature, incarnés par l’Homme le temps d’un cycle de vie.
Éternels copieurs, rassurons-nous. La Nature est opensourceVeuillez donc trouver ci-jointe une petite sélection de marques qui montrent ce que la terre a dans le ventre et qui peut y retourner sans addition carbonée.

Rien ne naît, rien ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent puis se séparent de nouveau.

Du grec présocratique Anaxagore, copié plus tard par Lavoisier lui-même. CQFD !


FABRICATIONS RESPECTUEUSES DE L’ENVIRONNEMENT

FEMME

 

UNDER PROTECTION - Les basiques sexy NEW

 

ACQUA BAZAAR - Les bohèmes NEW

 

 

HOT AS HELL - Les effrontés NEW

 

GREEN LEE SWIM - Les bonnards NEW

 

SHAPE IN THE SAND - Les maillots de rideuses NEW

 

VITAMIN A - Les sweets NEW

 

LUZ 

0 pesticide, 0 OGM et 0 engrais chimiques, coton certifié GOTS , production socialement responsable et respectueuse de l’environnement et des critères sociaux des conventions de l’Organisation internationale du travail***

Crédits photo Luz

MARA HOFFMAN
 

Once you see, you can’t un-see

Matières éco-responsables et durables incluant un mélange de 100% de fibres de nylon recyclées à partir de filets de pêches usagés, du coton GOTS, l’exploitation de forêts autrichiennes responsables et à l’impact environnemental limité (recyclage des eaux et substances chimiques), lin indien à faible consommation d’eau et d’énergie conversion des déchets en énergie, tissus Oeko-Tex®. Manufacture socialement responsable aux États-Unis.
 

MY MARINI
Fabrication éthique designée à Hambourg et co-fabriquée en Allemagne et en Italie selon un processus éco-responsable.

POULESWIMWEAR
Fabrication exclusivement française, matières techniques, durables et certifiées Oeko-Tex®, sans produits chimiques.

Crédits photo POULE SWIMWEAR

 

 

ABYSSE OFFICIAL
Collection Active Wear fabriquée à 100% à partir de filets de pêche recyclés en Italie. Combinaisons de plongée fabriquées à partir de Néoprène® japonais éco-responsable et durable.

Crédits photo @ABYSSEOFFICIAL

AURIA
Matériel ECONYL® conçu à partir de 100% de nylon recyclé
 

ALL SISTERS
Matériel ECONYL® 78% de polyamide recyclé et 22% d’élastane.
Certification OEKO-TEX® et production socialement responsable
 

MISS JANA SWIMWEAR
Maillots de bain rétro option +size fabriquées en Suède à partir de 100% de Lycra® recyclé.

Crédits photo @MISSJANASWIMWEAR

REPAINTED BEACHWEAR
Lycra recyclé, 100% de la chaîne de production est située en Italie.
 

 

HOMMES

OUTERKNOWN
Co-fondé avec Kelly Slater, partenaire de la Fair Labor Association et de Bluesign, label assurant l’épuration des matériaux chimiques dans la fabrication des matières.

Crédits photo @OUTERKNOWN

ATATAYE
Shorts de bain sont confectionnés au Portugal avec des tissus fabriqués localement.

Crédit photo @ALATAYE

SEAGALE
Composants sourcés en France, Autriche, Espagne ou Italie. Conception manuelle.
 

UNITED BY BLUE 
Mélange de coton biologique et de polyester issu de bouteilles en plastique recyclées. Pour chaque produit vendu, United by blue s’engage à extraire 500 grammes de déchets des océans et des eaux douces.

 

FAHERTY
Maillots produits à partir de 100% coton recyclé.

 

RIZ BOARDSHORTS
Maillots fabriqués à 100% à partir de bouteilles recyclées, au Portugal, impressions à la main en Angleterre à l’aide d’encres éco-responsables. Partenaires de la Marine Conservation Society.

Crédit photo @RIZBOARDSHORTS

GREENLINES
Fabrication issue à 100% de pollster recyclé en partenariat avec The Surfrider Foundation, Clean Ocean Action, Surfers’ Environmental Alliance, et Oceans Plastic Challenge.

Crédits photos @GREENLINES

* Jeanne Benyus, à l'origine du biomimétisme
** WIKI Biomimétisme
*** Source Luz